American Pie

American Pie
1999
Paul Weitz, Chris Weitz

Premier d’une longue série, American Pie aura su s’imposer comme une référence en matière de comédie américaine. Le film aura aussi marqué le début de la gloire pour les frères Weitz qui font aujourd’hui figure d’incontournables. Et pourtant, le scénario ne paye pas de mine :

Oz (Chris Klein), Jim (Jason Biggs), Kevin (Thomas Ian Nicholas) et Finch (Eddie Kaye Thomas) ont un problème : c’est bientôt la fin des cours et ils sont encore puceaux, chose inacceptable pour la fac. Ils décident donc de faire un pacte : tous perdre leur pucelage après le bal de fin d’année à la teuf de Stifler (Seann William Scott). Et il ne leur reste que trois semaines…

Avec un tel scénario, le doute n’est pas permis, c’est du lourd ! Les gags et autre situations cocasses s’enchaînent avec un très bon rythme mais contrairement à ce qu’on pourrai croire, le film fait parfois dans l’humour fin, le rendant accessible à tous. Les acteurs sont plutôt bons (incluant John Cho, Mena Suvari et Tara Reid) mais ils ont tous le même problème : ils sont censé être en terminale et devrait avoir entre 17 et 19 ans, mais on comprend rapidement qu’ils sont beaucoup plus vieux. En effets, si les plus jeunes ont 19 ans, la moyenne est à 24 avec des pointes à 27, leur donnant un petit côté attardé. Malgré ce petit problème de cohérence, le film est très drôle et efficace et avec une joyeuse bande à laquelle on adhère complètement.

Cette entrée a été publiée dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>