Les Indestructibles

Les Indestructibles
2004
Brad Bird

Depuis Toy Story en 1995, les studios Pixar se font la part belle du côté des films d’animations. Les indestructibles fait parti de leurs plus grandes réussites commerciales et critiques avec notamment deux oscars pour le meilleur montage sonore et meilleur film d’animation. Est-ce mérité ?

Le film raconte comment d’anciens supers-héros aux pouvoirs démentiels ont dû prendre une retraite forcée pour cause de trop gros coûts de réparations (comme dans Hancock). 15 ans plus tard, Elastigirl et Mr. Incroyable sont mariés et ont trois enfants et leurs vies d’héros sont définitivement au placard. Mais Bob, Mr. Incroyable, n’est pas satisfait de la situation et quand une mystérieuse femme lui propose de reprendre du service, Bob fonce au pied de guerre. Mais il s’agit en fait d’un piège tendu par Syndrome, ancien fan déçu par Bob, qui projette de devenir l’unique super-héros.

Si le scénario est somme toute assez classique, il est amené avec humour, donnant un certain style au film. Les personnages, bien qu’horriblement difformes, sont biens travaillés et ont chacun une personnalité qui émerge. Pour les décors, c’est très disparate : les personnages sont plutôt bien faits mais assez vides, les intérieurs sont fades et austères et les extérieurs sont féériques, colorés, ultra travaillés et fourmillent de détails. Mais après tout, ça semble normale qu’une planque sombre soit moins belle qu’une luxuriante forêt tropicale. De manière générale, on sent un gros travail dans la réalisation, plus que dans le scénario ou les dialogues. Il s’agit donc d’un bon film d’animation travaillé un poil original mais qui manque de panache pour convaincre pleinement tel un Dragon.

Cette entrée a été publiée dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>